Le nouvel Imoca de l’équipe 11th Hour, basée à Concarneau tranche clairement avec son prédécesseur. Coloré sur le thème d’un vitrail art déco, il se différencie aussi par sa forme de carène, son pont plat et ses foils en S. Visite guidée par ceux qui le mèneront, en double sur la Transat Jacques Vabre, Charlie Enright et Pascal Bidegorry

Étrave spatulée

C’est devenu la tendance en Imoca. Fini les étraves fines et droites, place aux étraves spatulées ou au nez rond en forme de scow. Celle d’11th Hour ne fait pas exception à la nouvelle règle. Ce n’est pas vraiment un scow, mais elle est quand même très spatulée » c​commente Pascal Bidégorry. Objectif : permettre au bateau de surfer sur la vague le précédant et non de s’y enfoncer. L’étrave de ce nouveau plan Verdier s’inspire de ce que l’architecte avait déjà dessiné pour Apivia, l’Imoca de Charlie Dalin.