@J.M. Liot/ Agence Disobey

La conception et le design de ce monocoque de 60 pieds à la pointe de la technologie seront menés par le cabinet d’architecture navale Guillaume Verdier, déjà impliqué sur la construction du premier Imoca Apivia, tout comme Charlie Dalin, toujours très investi grâce à sa formation d’architecte naval. Les ingénieurs de MerConcept seront également au cœur de ce projet de construction, comme lors de la conception du premier Apivia, forts de l’expérience acquise pendant toute l’exploitation du bateau : observations en navigation, étude des performances notamment. La gestion technico sportive du projet sera également localisée chez MerConcept, à Concarneau qui sera le port d’attache du bateau.

Ce nouveau bateau est surtout un bel exemple du savoir-faire français avec 95% des pièces issues de l’industrie française. Ce ne sont pas moins de 7 régions françaises qui fournissent les différents éléments nécessaires à la fabrication de l’Imoca et Apivia Macif Mutuelle est très sensible à cette approche de filière nationale.

D’ici 2026, Charlie Dalin s’alignera sur les épreuves les plus mythiques : Route du Rhum (2022 et 2026), Transat Jacques Vabre (2023 et 2025) et en ligne de mire le légendaire Vendée Globe 2024 sur lequel Charlie visera la victoire après sa seconde place sur l’édition 2020.