Six plans VPLP Verdier au départ du Vendée Globe 2012..

© Credit Photo: Yvan Zedda

Guillaume Verdier et nombre d’acteurs spécialisés, on travaillé d’arrache pieds, en vue du prochaine départ du Vendée Globe. « Une véritable aventure humaine et technologique », confie Guillaume Verdier, en revenant sur certains de ces récents travaux consacrés au 60 pieds Imoca.

Guillaume Verdier : En Open 60 nous avons beaucoup travaillé sur la fiabilisation de l’ensemble des six 60 pieds Imoca* conçus en partenariat avec VPLP, un dernier long chantier avant l’ultime épreuve du Vendée Globe 2012-2013. Les quilles ont été inspectées sous toutes leurs coutures. Nous avons aussi dépensé quelques kilos afin de donner de la redondance structurelle aux bateaux et tenter de prévoir l’inimaginable.

Sur PRB, mené par Vincent Riou, il en aura été ainsi. De nouveaux meubles de Winchs ont également été dessinés afin d’améliorer le confort du marin dans ses manœuvres et optimier l’assise du poste de barre.

Même démarche sur le 60 pieds BEL de Kitot de Pavant. Pour accroitre son confort et sa protection à la mer, le roof du 60 pieds a largement été amélioré.

Banque Populaire, le bateau d’Armel Le Cleach a bénéficié d’une cure de fiabilisation structurel, dans le respect de l’abaissement du centre des masses, et une attention particulière a été porté à l’amélioration de l’ergonomie afin de limiter les efforts de manoeuvre du skipper. Kevin Escoffier et Pierre Emmanuel Hérissé ont conduits ces travaux avec grande rigueur n!

De nombreux travaux ont été menés pour optimiser et fiabiliser le 60 pieds SAFRAN de Marc Guillemot.

La conception d’un nouveau mat nous aura pris près d’un an et demi. Nous avons approché cette étude en dynamique rapide, grace aux compétences de Safran Engineering Services. Ce type d’étude permet d’analyser le comportement du mat en contrainte, déformé et vibration dans le temps alors que la coque subit l’assaut des vagues. Nous ne sommes évidament pas parti d’une page blanche puisque nous avions des bases existantes (c’est le troisieme mat de Safran). Ainsi Hervé Devaux avec Steven Robert nous ont apporté leurs support pour valider et confirmer nos choix. Pour ma part j’ai conçu une géometrie de tube offrant une plus grande stabilité locale et un raffinement des stratifiés incorporant directement au drappage tous les ancrages. Le drapage aura été réalisé afin de lisser au mieux l’ensemble des cas de contraintes / flambement analysé en dynamique. Nous avons revu l’intégralité des pièces mécaniques, les dessins des platines de hook, des chariots à bille, des nav-tangs, des barres de flêche, etc.. Le rail de grand voile quant à lui  est en composite et entièrement tissé en 3D par le groupe Safran (merci à Bruno Dambrine, c’est une première !). Romaric Neyhousser qui travaille avec moi a énormément collaboré au développement de ces pièces mécaniques. Illy Brummer aura permis le suivi de construction avec Marstrom.

La conception d’une nouvelle quille en Titane pour le 60 pieds SAFRAN aura aussi fait intervenir un grand nombre de corps de métiers, allant des forgerons à la soudure par faisceau d’électrons (Société Tech Méta). Les vérifications en calculs dynamique de la pièce ont été effectués au sein de Safran Engineering Services, son équipement en jauges de contraintes et analyse des données par Pierre Bourcier. C’est une pièce très intéressante car nous avions la disponibilité de cet alliage de Titane au sein du Groupe Safran. Cet alliage sert généralement à la construction des trains d’atterrissage d’avions avec Messier Bugatti. Sa qualité exceptionnelle d’allongement à la rupture nous a permis de pouvoir concurrencer la pièce précédente qui était en carbone, mais qui raisonnablement devait être changée (pièce datant de 2007).

* Six 60 pieds Imoca VPLP – Verdier au départ du prochain Vendée Glob :

SAFRAN / Marc Guillemot

Architecte : VPLP – Verdier
Chantier : Chantier Naval de Larros
Date de lancement : Août 2007

Ce premier né de la plume conjointe de Guillaume Verdier et de Vincent Lauriot-Prévost a ensuite été optimisé par les ingénieurs de Safran. En résulte un palmarès impressionnant, dont un Record du Tour des Iles Britanniques et des victoires à l’Armen Race 2012, au Tour d’Espagne 2010, sur la Transat Jacques Vabre et au Record SNSM 2009. Véloce et performant, Safran reste une référence et constitue une arme redoutable pour l’emporter autour du monde.

MACIF / François Gabart

Architecte : VPLP – Verdier
Chantier : CDK Technologies / Mer Agitée
Date de lancement : 16 août 2011

MACIF est l’un des monocoques les plus récents de la flotte IMOCA. Rapide, fiable et solide, il fait ses preuves dès sa mise à l’eau en 2011 : 4eme de la Transat Jacques Vabre, 1er de la Transat BtoB et 2eme de l’Europa Warm’Up 2012. En moins d’un an, MACIF a déjà parcouru plus de 21 100 milles, confirmant ainsi tout son potentiel.

GROUPE BEL / Kito de Pavant

Architecte : VPLP – Verdier
Chantier : Indiana Yachting (Scarlino, Italie)
Date de lancement : 2007

Conçu par le cabinet VPLP et Guillaume Verdier, Groupe Bel est l’un des précurseurs de cette nouvelle génération de bateaux légers, planants et maniables en solitaire. Barres à roue, safrans fixes et cockpit confortable, Kito voulait un bateau fin à la barre, polyvalent selon les conditions et le plus ‘vivable’ possible.

BANQUE POPULAIRE / Armel Le Cléac’h

Ancien nom du bateau : Foncia
Architecte : VPLP-Verdier
Chantiers : CDK, JMV, Green Marine

Cinquième création du cabinet VPLP/Verdier, le monocoque a déjà pris part à la Route du Rhum 2010, à la dernière Barcelona World Race et sera l’un des bateaux les plus récents au départ. Depuis 2011, Armel a mis à sa main cette monture performante et s’est offert une victoire au GP Guyader 2012 ainsi que plusieurs places d’honneur : 3eme à l’Europa Warm’Up 2012, 3eme à la Transat Jacques Vabre et 2eme à la Transat B to B 2011.

PRB / Vincent Riou

Architecte : VPLP – Verdier
Chantier : CDK
Date de lancement : 11 mars 2010

Depuis  2010, le nouveau PRB a remporté l’Europa Warm’Up 2012, le Trophée Azimut, la Rolex Fastnet Race et l’Artemis Challenge 2011. Vincent maîtrisait déjà les mâts à ailes, et la combinaison avec des outriggers est plus facile à utiliser en solo. Tout a été optimisé pour que le bateau soit maîtrisable, rapide et typé « solitaire » et « tour du monde ».

VIRBAC PAPREC 3 / Jean-Pierre Dick

Architecte : Guillaume Verdier et VPLP
Chantier : Cookson Boats (Nouvelle-Zélande)
Date de lancement : mai 2010

Innovant, Virbac-Paprec 3 a eu deux années de succès : deux victoires la même année sur la Transat Jacques Vabre et la Barcelona World Race et 2eme de la Rolex Fastnet en 2011.

Site officiel du Vendée Globe 2012http://www.vendeeglobe.org

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.