AC75 Emirates Team New Zealand

Guillaume Verdier, Un cabinet collaboratif au service de la voile de compétition

Un cabinet collaboratif au service de la voile de compétition

Le cabinet d’architecture navale de Guillaume Verdier regroupe des indépendants talentueux. Une collaboration dans un esprit associatif qui porte ses fruits depuis 2001 avec une équipe toujours en mouvement qui s’étoffe d’année en année.

Spécialisé dans l’étude de formes hydrodynamiques, la prévision des performances et la conception de structures, le cabinet développe également ses propres logiciels. De la structure à l’aérodynamique en passant par le calcul de fluide, tout est traité en interne avec pour objectif, toujours plus d’innovation et de performance. En quelques années, Guillaume Verdier, travailleur acharné, néanmoins discret, est devenu, aux côtés de son équipe,  un acteur incontournable de l’architecture navale.

Sur tous les fronts
Guillaume Verdier intervient essentiellement dans la conception de prototypes monocoques et multicoques de compétition. Il étend néanmoins régulièrement ses compétences à la voile légère et aux bateaux de croisière.
Les collaborations au sein du design team d’Emirates Team New Zealand, réalisées pour la 34e édition de la Coupe de l’America avec l’AC72 , pour la 35e édition avec l’AC50 et pour la 36e édition avec l’AC75, comptent parmi les projets phares du cabinet d’architecture navale. Parmi ses autres réalisations, on compte également plusieurs 60 pieds Open et Class40, destinés à la course en solitaire. Du monocoque de 100 pieds au Mini 6.50 et du Multi de 50 pieds au dériveur, l’attention portée à la conception est toujours la même.
Travailler sur des projets de course en perpétuelle évolution exige d’être à la pointe des nouvelles technologies. Nous assurons pour cela une veille permanente et effectuons régulièrement des travaux de recherches. Le métier du cabinet a cela de passionnant qu’il implique la prise en considération de nombreux paramètres indissociables les uns des autres.

Nous considérons que notre rôle ne consiste pas seulement à tracer les lignes de carènes. Au contraire, pour que la conception d’un bateau soit harmonieuse, nous travaillons nos formes hydrodynamiques et aérodynamiques en même temps que nos calculs de structures et nos prédictions de performances. Cette remise en question continuelle et cette ouverture d’esprit sont absolument indispensables à la réussite de nos projets”.

Imoca LinkedOut- Crédit Pierre Bouras – TR Racing

En 2019 et 2020, le cabinet cumule les succès dans presque toutes les catégories avec notamment une victoire pour le dernier né des Imocas dessiné par le team Verdier : le monocoque Apivia mené par Charlie Dalin et Yann Eliès signe en effet une très belle première place sur la Transat Jacques Vabre suivie d’une 2e place sur la Vendée Arctique. Belle performance pour Thomas Ruyant et son LinkedOut avec une 3e place sur la Vendée Arctique.

Sur le circuit Mini 6.5, 6 premières places pour les bateaux de séries POGO 3 conçus par le cabinet et une victoire pour Ambrogio Beccara sur la Mini en Mai.
On note également la victoire du mini 6.50 foiler de Tanguy Bouroullec sur la transat Les Acores-Les Sables et celles du Maxi Trimaran Edmond de Rothchild sur la Brest Atlantiques et la Drheam Cup.
Plus récemment, c’est le foiler Easy to Fly 26 également conçu par le cabinet Guillaume Verdier et skippé par Billy Besson, qui s’est imposé sur le premier rendez-vous de la saison.

Guillaume: “Aucun de ces succès ne seraient possibles sans mes amis collaborateurs. Ce travail d’équipe que nous fournissons, sans lequel rien ne serait possible,  est la véritable clé de voute de tous nos accomplissements“. 

@Thomas Deregnieaux Photography

Du côté des superyachts, 2020 marque également la mise à l’eau du Nacira 69, navire à la pointe de la technologie à mi-chemin entre la course et la croisière, conçu en collaboration avec Axel de Beaufort.

12 Imocas, (certains en co-conception) sur la ligne de départ du Vendée Globe 2020
Le 8 novembre prochain, ce ne sont pas moins de 12 bateaux conçus par Guillaume Verdier et son équipe qui prendront le départ du célèbre Tour du Monde en solitaire sans escales et sans assistance avec, parmi la flotte, deux Imocas nouvelle génération : les monocoques Apivia (Charlie Dalin) et LinkedOut (Thomas Ruyant). Deux bateaux quelques peu similaires conçus pour être très polyvalents en solitaire et surtout plus faciles à manœuvrer. Les mots d’ordre : performance, simplicité et robustesse.

Guillaume : « Il nous semble essentiel de concevoir des bateaux polyvalents, à fortiori en solitaire, qui permettent de faciliter les manœuvres. C’est un concept qui a porté ses fruits sur la précédente édition. Souvent, on gagne des courses grâce à l’homogénéité et la robustesse du bateau, un combo qui permet de tenir la cadence sur toute la durée de la course ».

GROIX, FRANCE – AUGUST 28: French skipper Charlie Dalin is training on APIVIA for the Vendee Globe sailing race off Groix, France, on August 28, 2020. (Photo by Jean-Marie Liot/Alea)

Imoca 60 LinkedOut @Pierre Bouras

Une année 2020-21 riche en perspectives
Entre sa collaboration au sein du Team Emirates Team New Zealand pour la 36e Coupe de l’America disputée en mars prochain et deux projets de construction en cours pour The Ocean Race, Guillaume Verdier, aux côtés de son équipe, se préparent à une nouvelle année bien remplie.

AC75 Emirates Team New Zealand

Emirates Team New Zealand’s AC75 Te Aihe on the Waitemata Harbour in Auckland, New Zealand
36th America’s Cup