Le skipper Kito de Pavant dévoile l’étrave de son nouveau bateau !

Avant une nouvelle saison particulièrement intense, qui sera animée notamment par les participations aux grandes classiques méditerranéennes et à la Transat Jacques Vabre, Kito de Pavant a fait appel à Guillaume Verdier pour concevoir une nouvelle étrave sur son Class40. Explications.

Construit au chantier BG Race en 2014 pour Yannick Bestaven, récent vainqueur du Vendée Globe, le plan Tizh40 a un sacré palmarès. En 2015, il a remporté quasiment toutes les courses du circuit dont la Transat Jacques Vabre. Kito de Pavant, qui a parcouru plus de 20000 milles à son bord depuis 2017, a également signé une 5e place à la Route du Rhum en 2018 puis un podium sur le Défi Atlantique.

Au fil des saisons, Kito de Pavant et son équipe n’ont cessé d’optimiser le Class40. Et comme à chaque fois avec le skipper du Midi, ces évolutions sont appuyées par l’expertise d’hommes de confiance. L’automne dernier, Kito a donc appelé son vieux complice Guillaume Verdier, architecte du Class40 mais surtout de quelques-uns des bateaux les plus rapides du Vendée Globe dernier, ou encore du spectaculaire « dragster » Team Emirates New Zealand qui vient de remporter l’America’s Cup. Ce dernier parle de Kito comme « d’un grand frère » rappelant qu’il a « connu ses premières aventures comme architecte » à ses côtés, avec la conception de l’IMOCA Groupe Bel en 2007.

@Robin Christol

« L’allure d’un hydravion ou d’un canadair »

Pendant plus de deux mois, Kito de Pavant, Brice de Crisenoy (son fidèle boat captain), Guillaume Verdier et ses talentueux collaborateurs, Romaric Neyhousser et Véronique Soulé ont ainsi challengé plusieurs voies de développement du Class40. Une démarche particulièrement précieuse notamment pour « contrer les avantages des nouveaux bateaux », souligne le marin. « L’objectif était de gommer les défauts constatés de notre carène tout en gardant ses nombreuses qualités ». À l’issue d’études hydrodynamiques poussées, ils ont donc décidé de modifier l’avant du Class40 qui « avait tendance à buter dans les vagues » dixit Guillaume Verdier.
Deux options se sont confrontées, comme le détaille l’architecte : « la première consistait à couper le tiers-avant du bateau et l’élargir. La seconde était de créer une sorte de spatule de ski à l’avant, pour créer du « lift ».

@adonnante

 

 

Le Class40 de Kito de Pavant, un Tizh 40 de 2014 avec sa toute nouvelle étrave dessinée par Guillaume Verdier (l’architecte du Tizh).

 

@Ouest France