Vendée Globe 2024. Maxime Sorel va faire construire un nouveau bateau à foils

Soutenu par son partenaire de longue date, V and B, et le département de la Mayenne, le skipper cancalais Maxime Sorel, a annoncé la construction d’un nouvel Imoca, un plan Verdier, sistership de celui de Charlie Dalin, Apivia. Objectif : le Vendée Globe 2024.

Maxime Sorel, va donc lancer la construction d’un bateau neuf dans l’optique du Vendée Globe 2024, où il vise un Top 5.

Comme l’avait annoncé Ouest-France, il s’agira d’un Imoca dessiné sur des plans de l’architecte Guillaume Verdier, et qui sera un sistership (bateau identique) à Apivia, le bateau de Charlie Dalin.

Le skipper originaire de Cancale, poursuit donc la montée en puissance de son projet avec ses partenaires, la chaîne de caves à vins et bière V and B, et le département de la Mayenne, auquel se rajoute désormais la chocolaterie Monbana, basée également en Mayenne, à Ernée. Les trois partenaires, dont la participation financière augmente, soutiendront en coutre la cause humanitaire Vaincre la Mucoviscidose auprès de laquelle Maxime Sorel est engagé de longue date.

Mise à l’eau en 2022

La bateau sera construit à Vannes chez Multiplast, puis fini d’être assemblé chez Mer Concept, écurie de course de François Gabart à Concarneau. Il sera mis à l’eau en juin 2022.

Depuis qu’il court sous les couleurs de V and B, en 2014, Maxime Sorel, a remporté la Transat Jacques Vabre 2017 après avoir fini 2e en 2015, en Class 40, mais surtout il s’est offert une belle 10e place sur le dernier Vendée Globe, sur un Imoca de 2007, sans foils.

Source: Ouest France