Podium pour Safran !

Transat Jacques Vabre. 54 minutes et 50 secondes après Foncia, Marc Guillemot et Charles Caudrelier sur Safran ont coupé la ligne d’arrivée en deuxième position…

Premières déclarations de deux skippers qui, jusqu’au bout, ont cherché la faille pour s’imposer.

« Vous avez des cirés les gars » ? Bouteille de champagne Mumm à la main, Marc Guillemot s’éclate à arroser son monde. « On avait prévu d’aider Mich à accoster, jusqu’au bout on y a cru. Mais on s’en sort pas trop mal. Deux, c’est mieux que trois, même si cette place passe toujours aux oubliettes. Lorsque l’on a éclaté le spi alors qu’il y avait encore 1 200 milles à faire avec lui, on pensait que le podium était cuit pour nous. Merci à Sylvain Mondon, notre météorologue. Sinon, les deux derniers jours, on a tiré sur la couenne. En plus de faire marcher le bateau, on a essayé de réparer notre alternateur qui a grillé. Plus de jus à bord, plus d’électronique, de pilote, et une quille qu’il a fallu remonter à la main sur la fin. »

Safran, robe grise ceinturée de fines bandes noirs, luit sous le soleil, « c’est un super bateau, un canot génial qui ne demande qu’à être amélioré et on ne va pas se gêner. On en veut toujours plus. » A ses côtés, Charles Caudrelier opine du chef : « En bon figariste, j’aime aller plus vite que les autres. C’est un bateau exceptionnel. »

17 jours 3 heures 31 minutes et 50 secondes, voilà le temps de course de Safran. « On ne s’est jamais ennuyer, les journées ont ne les voit pas passer. Et puis le nombre de jours n’est pas important, l’important c’est d’arriver devant les autres. Cette course a été une mine de renseignement. Le chantier d’hiver va être passionnant, avec le temps qu’il nous faut pour faire les choses comme elles doivent l’être.  C’est pour cela que je n’ai pas voulu faire la Barcelona Race. »

[Extrait du site officiel de la Transat Jacques Vabre 2007]

Plus d’information : www.jacques-vabre.com

Le site officiel du Safran Sailing Team : www.safran-sailingteam.com

Le site officiel de Giovanni Soldini : www.soldini.it

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.