Podium pour la Class40 Telecom Italia !

15/11/09 – 04:54. Giovanni Soldini et Pietro d’Ali, sur Telecom Italia, ont coupé la ligne d’arrivée de la Solidaire du Chocolat à Progreso (Yucatan), en 2è position, ce dimanche 15 novembre, à 4 heures 25 minutes et 20 secondes, heure française.

Giovanni Soldini et Pietro d’Ali, sur Telecom Italia, ont coupé la ligne d’arrivée de la Solidaire du Chocolat à Progreso (Yucatan), en 2è position, ce dimanche 15 novembre, à 4 heures 25 minutes et 20 secondes, heure française. Ils ont parcouru les 5 000 milles du parcours à 7,59 noeuds de moyenne. Ils affichent 19 heures 00 minute et 20 secondes de retard sur les premiers, Tanguy de Lamotte et Adrien Hardy sur Initiatives-Novedia. Bruno Jourdren et Bernard Stamm, à bord de Cheminées Poujoulat, les ont suivis de peu. Ils ont terminé à leur tour à 4 heures 44 minutes et 04 secondes, heure française. Ils prennent la 3è place du podium de la course partie le 18 octobre de Saint-Nazaire. 18 minutes et 44 secondes séparent ces deux bateaux après la traversée de l’Atlantique et de la mer des Caraïbes. Fou, fou, fou…jusqu’au bout ! Les deux duos de Telecom Italia (Soldini-D’Ali) et de Cheminées Poujoulat (Jourdren-Stamm) ont livré un duel d’une intensité rare, assuré le spectacle, et tenu les terriens en haleine… jusqu’au bout de la ligne d’arrivée mouillée sous haute tension dans les eaux du golfe du Mexique. Déjà très proches l’un de l’autre dans les dernières longueurs de l’Atlantique et la porte de Saint-Barth qu’ils ont franchie à 1h 21’ d’intervalle à la faveur des Transalpins, les équipages italien et helvetico-breton ne se lâchent plus, et ne cèdent rien, depuis qu’ils progressent en mer des Caraïbes. Sous ces latitudes tropicales, ils naviguent collés-serrés à des vitesses similaires avec souvent 1 mille pour les séparer dans les lignes du classement. Pas d’histoire à l’eau de rose qui tienne donc sur ces flots turquoise qui nourrissent un imaginaire de piraterie. Bien au contraire : les protagonistes, enragés et survoltés, ont bien joué de tous les coups tactiques possibles et imaginables pour tenter de se départager.

Moins de 20 minutes sur la ligne !

Cardiaques s’abstenir ! Un coup à toi à coup à moi au gré des bords favorables, ces tandems de skippers de haute voltige – forts de leurs palmarès long comme des jours sans vent, avec chacun à son bord un vainqueur du tour du monde en solitaire avec escales (Bernard Stamm sur Cheminées Poujoulat et Giovanni Soldini sur Telecom Italia), lui-même épaulé par un virtuose de la régate entre trois bouées – se chamaillent les 2è et 3è places dans les plus belles règles de l’art du match-racing depuis plus de 1 500 milles. Dans la fièvre de ce samedi soir au Yucatan, le suspense est resté entier, il a même redoublé d’intensité dans l’attente du dénouement de ce thriller maritime qui restera dans les annales de la course. Après 5 000 milles (9 260 km) parcourus depuis le départ de Saint-Nazaire dans des conditions extrêmes, seules 19 minutes et 44 secondes séparent ces deux bateaux qui complètent le podium… Fou, fou, fou !

Classement général avant Jury

1 – Initiatives-Novedia (De Lamotte-Hardy) après 26 jours 16 heures et 35 minutes et 00 seconde de course à 7,82 nœuds de moyenne
2 – Telecom Italia (Soldini-D’Ali) après 27 jours 11 heures 00 minutes et 20 secondes de course à 7,59 nœuds de moyenne
3 – Cheminées Poujoulat (Jourdren-Stamm) après 27 jours 11 heures 54 minutes et 04 secondes de course à 7,59 nœuds de moyenne

Source d’informations : www.lasolidaireduchocolat.com

Autres informations :

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.