Partez à la découverte des trimarans de la classe Multi50

La classe Multi50 réunit des multicoques d’une longueur de 15,24 m. Cette année, ils seront seulement quatre duos à prendre le départ de la Transat Jacques Vabre, parmi lesquels, de grands noms de la course au large.

Histoire de la classe Multi50

La classe Multi50 est une classe atypique dans le monde de la course au large puisqu’elle réunit des skippers professionnels et des amateurs qui souhaitent naviguer sur plusieurs coques. Elle regroupe d’anciens multicoques des années 80 correspondant à la catégorie “Spirit” et des nouveaux prototypes, spécialement conçus pour les transats récentes.

On peut voir les bateaux sur plusieurs courses, alternant courses côtières, comme l’Armen Race, le Tour de Belle-île ou encore le Grand Prix Guyader, et courses au large, comme le Route du Rhum ou la Transat Jacques Vabre.

Ce sera la première fois dans l’histoire de la course que seulement quatre Multi50 seront au départ. Cette classe a de plus en plus de mal à séduire les nombreux amateurs qui faisaient la renommée de cette dernière. Il reste cependant de beaux noms de la course au large, mais la classe Multi50 peine à se renouveler.

ciela-village

Les voiliers de la classe Multi50

Actuellement, la classe Multi50 regroupe neuf multicoques, dont le plus ancien est PiR2 et date de 1993. Arkema est le plus récent puisqu’il a été construit pour la dernière Jacques Vabre, en 2013.

Ce sont des bateaux capables d’avoisiner les 30 nœuds de vitesse et dont les performances se situent entre les MOD70 et les monocoques Imoca.

Parmi les architectes qui dessinent ces bateaux, on trouve Guillaume Verdier, VPLP, Nigel Irens ou encore Benoît Cabaret.