,

Le Why not, une goélette de 33 m

Entre différentes missions d’exploration, Emmanuelle et Ghislain Bardout reviendront passer quelques escales concarnoises pour suivre les avancées du Why not.

« Nous sommes en train de choisir le chantier, confie Emmanuelle Périé-Bardout. L’étude architecturale est dans sa phase finale. Ce sera un voilier pont et coque en aluminium entre 33 m et 35 m de long, à quille longue, grée en goélette à mâts égaux. Il sera entièrement construit autour de l’exploration sous-marine. Avec un caisson de recompression et des laboratoires scientifiques embarqués. »

En pleine négociation, l’exploratrice ne veut pas en dire plus. Seules confidences, le nom des architectes : Axel de Beaufort, Guillaume Verdier, Kevin Brun et Hervé Penfornis. Et, dernière révélation, lâchée du bout des lèvres, « le chantier Piriou est dans la boucle ».

Why not, que les explorateurs espèrent voir mis à l’eau fin 2023, sera avant tout un bateau de travail, « pas un bateau démonstrateur ». Même si à l’avenir l’équipe réfléchit à tout ce qui se fait de mieux en termes de développement durable pour son navire.

 

Source @@Ouest France