,

222,4 km/h : un véhicule éolien pulvérise le record du monde de vitesse terrestre

Une équipe de voile basée en Nouvelle-Zélande a annoncé avoir battu le record du monde de vitesse terrestre pour un véhicule qui utilise l’énergie éolienne avec une vitesse de 222,4 km/h.

L’engin aérodynamique baptisé « Horonuku », qui signifie « glisser rapidement sur la terre » en maori, est une sorte de grand char à voile. Piloté par Glenn Ashby, bien connu comme membre de l’équipe néo-zélandaise de voile de la Coupe de l’America et médaillé d’argent en voile aux Jeux olympiques de 2008, il a atteint la vitesse record de 222,4 km/h.

Dans l’équipe d’une dizaine d’architectes qui ont travaillé sur cet engin, trois français Guillaume Verdier, Romaric Neyhousser et Benjamin Muyl, des noms très connus dans le milieu de la course au large ont aussi participé à ce projet.

Source: @Le Parisien

L’équipe après l’exploit