La victoire d’Armel Le Cléac’h est aussi celle de CDK, VPLP et Verdier

Le huitième Vendée globe a été remporté, le jeudi 19 janvier, par Armel Le Cléac’h sur Banque Populaire 8, en un peu plus de 74 jours. Cette victoire, c’est d’abord celle d’un marin d’exception. C’est aussi celle des cabinets d’architectures VPLP et Verdier et du chantier CDK technologies.

©LeMarin

Le « Banque Populaire 8 » d’Armel Le Cléac’h a nécessité 30 000 heures de travail au chantier CDK technologies. (Photo : Jean-Marie Biette)

 

Le huitième Vendée globe a été remporté, le jeudi 19 janvier, par Armel Le Cléac’h sur Banque Populaire 8, en un peu plus de 74 jours. Cette victoire, c’est d’abord celle d’un marin d’exception. C’est aussi celle des cabinets d’architectures VPLP et Verdier et du chantier CDK technologies.

Les architectes ont notamment travaillé sur la polyvalence en dessinant une unité dotée d’une « étrave volumineuse, une carène puissante avec un gros couple de redressement de par la forme et la progression des volumes », indique le site internet de Verdier. Cette unité a surtout été dotée de foils issus de leur expérience de la Coupe de l’America qui soulagent la coque à certaines vitesses.

La victoire de Le Cléac’h est aussi à partager avec le chantier CDK technologies (La Forêt-Fouesnant) dont près de 90 % de l’activité (autour de 6 millions d’euros de chiffre d’affaires) découle de la construction de bateaux de course. « C’est le troisième vainqueur consécutif dont nous avons construit le bateau », se félicite Michel Ollivier, directeur d’exploitation du chantier forestois, évidemment présent aux Sables.

Cette unité construite entre septembre 2014 et juin 2015 aura nécessité 30 000 heures de chantier. « C’est 5 000 à 6 000 heures de plus que les Imoca de précédente génération car ils sont beaucoup plus complexes, notamment sur la structure interne », poursuit Michel Ollivier. Pour CDK technologies, cette victoire va « conforter l’image de marque du chantier comme grand constructeur d’Imoca ». Le chantier construit déjà Banque Populaire 9, un trimaran de 100 pieds (32 mètres) de la classe des Ultim qu’Armel Le Cléac’h skippera dès sa mise à l’eau prévue dans les prochains mois.

Franck JOURDAIN

©LeMarin