2004 – Class America – Areva Challenge FRA93

Conception d’un AC72 pour Areva, en lice pour la 32ème Coupe de l’America

Année de construction : 2004
Chantier : Composite Work (La Ciotat, France)
Programme de course : 32ème America’s Cup

Areva

Match Race / Class America.

En 2004, Guillaume Verdier est approché par K-Challenge pour la conception d’un nouveau Class America destiné à participer à la 32ème America’s Cup, à Valence Espagne, en 2007, sous les couleurs d’Areva Challenge.

K-Challenge vient alors de se doter d’une base technologique fiable en acquérant les bateaux néo-zélandais NZL 57 et NZL 60 (vainqueur de l’America’s Cup 2000).
Rebaptisés FRA 57 et FRA 60, ces deux bateaux permettront à l’Equipe de France de débuter les régates officielles de la 32ème Americas’ Cup avec des outils encore performants, en attendant la mise à l’eau du tout nouveau Class America Areva Challenge – Fra 93.

Le Design team K-Challenge

L’équipe est composée de Bernard Nivelt, expérimenté en IACC, Jacques Fauroux, talentueux spécialiste des bateaux de jauge, Guillaume Verdier riche d’une expérience hétéroclite, André Jacques pour le calcul de CFD (simulation d’écoulement des fluides), Cyrille Douillet pour la mise place d’une base de données et d’outils nécessaires à l’analyse des performances, Dimitri Nicolopoulos, lui aussi spécialiste en calculs CFD, chargé de la coordination des travaux.

Voile de quille

La première mission de Guillaume Verdier est la conception du nouveau voile de quille. Le travail commence par l’analyse du comportement des ex-bateaux Néo Zélandais, récupérés par le challenger français. Une phase intéressante et indispensable à la compréhension des enjeux et de la problématique.
Des analyses comparatives, couplées à une analyse structurelle, ont été réalisées sur les aspects géométriques du voile de quille.
Plusieurs choix possibles ont été esquissés et comparés en VPP (logiciel qui intègre les équilibres globaux d’efforts et déduit une estimation des performances du voilier).
La quille est alors passée en soufflerie à Marseille pour la validation des choix du design team et des codes de calculs. Cette quille est montée pour les actes de Trapani et Malmö.

Calculs et Carène

Plusieurs grandes familles de carènes sont définies par le design team. Guillaume Verdier explore différentes pistes de réflexion pour ensuite soumettre son travail à Bernard Nivelt à qui appartient la responsabilité du choix final. Plusieurs cessions de bassin sont ainsi effectuées.

Benjamin Muyl et Hervé Penfornis, avec qui Guillaume Verdier a collaboré sur le projet de l’Hydraplaneur 60′ Médiatis – Région Aquitaine, rejoignent ensuite le design team. Ils ont pris, lors des actes de Malmö, la responsabilité du suivi de FRA 60.
Pendant cette période, Guillaume Verdier monte le premier modèle paramétrique de l’ensemble du bateau, en intégrant les calculs. Ce trinôme s’avère très complémentaire.

Benjamin Muyl et Hervé Penfornis assurent également le suivi de construction à la Ciotat, dans le chantier Composite Work.

Après cela, l’équipe se renforce à nouveau avec la venue de Jean Damien Capdevielle pour les calculs CFD et maillages.


En savoir + sur :
Autres informations :