TJV17_FinishSMV_4153-696x464

La consécration pour Jean-Pierre Dick et Yann Eliès

Jean-Pierre Dick tourne une page de sa vie de marin du large de la plus belle manière en remportant avec Yann Eliès la Transat Jacques Vabre après 13 jours 7h et 36min, JP et son compère Yann Elies signent ainsi le 4ème titre du skipper niçois sur cette course et la seconde pour le briochin. Pour parachever cette journée incroyable, Jean-Pierre bat son propre record sur cette épreuve.

©courseaularge


Et quelle victoire ! Le duo disait de concert au départ : « nous sommes différents mais nous avons un point commun : nous aimons attaquer et faire de belles trajectoires ». Personne ne les contredira aujourd’hui. Après le franchissement de la ligne de départ au Havre en tête, StMichel-Virbac a mené la course en tête de bout en bout, hormis quelques heures. La bataille a été intense, dure, sans pitié tout du long avec leur dauphin SMA, dont la performance est à saluer.
C’est donc un moment particulièrement émouvant pour le skipper véto. En 2001, après une victoire sur le Tour de France à la Voile, il se lançait le pari fou de courir les océans du monde. 16 ans après, c’est 6 victoires majeures* sur le circuit Imoca et un titre de marin de l’année qu’il laisse dans son sillage. Et aujourd’hui, JP transmet la barre de son bateau au talentueux Yann Elies.

Le palmarès en double de Jean-Pierre Dick est impressionnant. Il a quasiment tout gagné. Il devrait remporter cette après-midi (ETA vers 17h) sa quatrième victoire dans la Transat Jacques Vabre avec Yann Eliès à bord de l’Imoca à foils St Michel Virbac. Une consécration pour Jean-Pierre Dick qui a décidé de passer la barre de son foiler à Yann Eliès pour le prochain Vendée Globe. Avant le départ, nous avions assisté au dernier entraînement du duo à Port-la-Forêt face à SMA. La lutte entre les deux bateaux était assez rude avec un avantage dans la brise pour le foiler. Sur les 4 stages, les 3 premiers avaient été remportés par SMA qui, avec ses dernières améliorations, pouvait facilement déposer StMichel Virbac sous 10-12 nds. Jean-Pierre Dick et Yann Eliès étaient donc assez prudents avant le départ sur leur chance de victoire.
Une victoire nécessaire pourtant pour les deux hommes. A nouveau 4è du Vendée Globe, Jean-Pierre Dick n’avaient plus gagner depuis 2011, une année faste où il avait été élu Marin de l’année après sa victoire à la Barcelona et dans la Jacques Vabre. Pour Yann Eliès, cette victoire devait lui permettre de trouver un beau partenaire pour le prochain Vendée Globe qu’il fera justement avec StMichel Virbac, Jean-Pierre ayant décidé de lui céder la barre.
« Une page se tourne et quelle que soit l’issue de la course, il y a beaucoup de fierté » lors de la dernière vacation de Jean-Pierre Dick. Les deux marins auront mené cette course de bout en bout avec une parfaite maîtrise et associant parfaitement leur expérience.

©courseaularge